Principales réalisations
et projets en cours

Construction de 137 logements et locaux d’activitésLyon 8e – Marius Berliet/Îlot 2NOHAO-BOUYGUES IMMOBILIER-SLC
  • Marius_berliet_02.jpg
ANNÉE : Etudes en coursLe renouvellement de l’ancien site des usines Berliet (situé à la frontière des quartiers Etats-Unis, Montplaisir et Guillotière) s’inscrit dans la dynamique urbaine du quartier, autour des lignes T2 et T4.

L’îlot Marius Berliet est découpé en 4 lots suivant un plan de composition dessiné par J.P. Buffi. Chaque lot fait l’objet d’une consultation de 3 architectes.

L’Atelier de la Passerelle est lauréat du lot 2 dont le terrain bénéficie d’une situation privilégiée : à proximité du futur groupe scolaire et de la halle rénovée et réaménagée en bureaux.

Les grandes orientations du programme consistent à développer, d’une part, une diversité d’usages mêlant activités et logements ; d’autre part, une diversité dans l’offre de logements en promouvant un caractère résidentiel. L’enjeu de ce projet consiste à établir un juste équilibre entre le caractère industriel (passé) et le caractère résidentiel (futur).
Construction de 66 logements La Mulatière - Lyon 8eNOHAO-RHONE SAONE HABITAT
  • Mulatiere_02.jpg
ANNÉE : Etudes en coursCette parcelle « à construire » constitue à l’échelle du paysage un élément de « patrimoine vert » de qualité ; le projet s’inscrit donc dans cette logique en préservant les cônes de visibilité et la continuité d’une traverse du parc, mais aussi les points de vue donnant une lecture des quartiers de la Confluence et de Gerland.

Le bâtiment inscrit dans la pente est fractionné en césure distinguant nettement deux cages de circulation verticale et permettant ainsi la répartition de 66 logements en deux sous-ensembles résidentiels.

L’écriture architecturale permet d’offrir à chaque résident un rapport privilégié à l’environnement. Chaque logement est équipé soit de balcon filant, soit de jardin d’hiver intégré dans ces balcons filants, soit de jardin individuel, notamment pour les duplex, soit de terrasse ouverte à la vue.

voir la fiche
Construction de 96 logementsVaulx en Velin – Carré de SoieCOGEDIM
  • Gimenez_02.jpg
ANNÉE : Etudes en coursLe projet prend place sur l’îlot D2 du secteur Gimenez, à l’emplacement même des anciennes carrières éponymes.
Cet îlot, implanté le long de la future Promenade jardinée, liaison paysagère structurante entre les quartiers du Carré de Soie, occupe une situation privilégiée. Au Nord, il s’ouvre sur le futur stade et une voie nouvelle en « mode doux » ; au Sud, il s’ouvre sur l’axe F. Gimenez.

En réponse à la demande du CPAUPE et du plan guide de Clément Vergely, l’îlot 22 est traité comme un « parc habité », en continuité paysagère avec la promenade jardinée et les espaces publics.

La variation des hauteurs et la discontinuité du bâti participent au sentiment que la promenade jardinée se diffuse au coeur d’îlot. La qualité du projet ne vient pas que des matériaux utilisés mais aussi de la composition judicieuse des espaces.

Une typologie de logements allant du T1 aux T5 favorise une diversité de populations. Chaque logement dispose d’une loggia ou d’une terrasse de 9 m2 offrant une large ouverture sur la pièce de vie et favorisant l’interpénétration « dedans/dehors ». Les logements sont majoritairement bi-orientés ou tri-orientés favorisant les apports solaires, le confort visuel et la ventilation naturelle.
Construction de 4 logementsCaluire (69)SCI Le Clos Bellevue
  • Crepieu_02.jpg
  • Crepieu_03.jpg
ANNÉE : En coursSitué le long du chemin de Crépieux, le bâtiment s’adapte à la pente du terrain. Les logements sont répartis autour de la circulation verticale et bénéficient tous d’une double orientation.

Le T4 duplex, situé au rez-de-jardin et rez-de-chaussée, s’avance sur la partie en longueur orientée à l’Ouest, s’ouvrant ainsi sur un vaste jardin privatif.

Tous les logements bénéficient de larges terrasses ouvertes au Sud protégées du soleil par des pergolas de bois et de métal.
Construction de 33 logements et 1 commerceCaluire (69) «Montessuy»Bouwfonds Marignan
  • Montessuy_02.jpg
ANNÉE : Etudes en coursConstruction de 33 logements et 1 commerce - Lot DG

Actuellement, le site du projet est en pleine restructuration. L’Atelier de la Passerelle orchestre la construction de 6 immeubles de logements sur le secteur « Pasteur Caluire », totalisant ainsi plus de 250 logements, sur un périmètre d’environ 15 000 m2.

Le projet concerne deux bâtiments constituant le lot DG. Il s’agit d'un ensemble immobilier de 33 logements et d’un local d’activités répartis en 2 bâtiments.
Le sous sol, sur 1 niveau, regroupe l'ensemble des stationnements nécessaires (35 places).
Le bâtiment D présente une façade sur la rue Pasteur et compte 22 logements et un local d’activités.
Le bâtiment G compte 11 logements dans un gabarit de R+2.

Construction de 28 logements - Lot JH

Le projet, situé à l’angle de la rue Painlevé et de la future voie « Verte » (actuellement rue Edouard Branly), concerne deux bâtiments appelés J et H. Il s’agit d'un ensemble immobilier de 28 logements et en 2 bâtiments.
Le sous sol, accessible depuis la rue Painlevé, sur 1 niveau, regroupe l'ensemble des stationnements nécessaires (30 places).
Le bâtiment J compte 13 logements en R+3.
Le bâtiment H compte 15 logements dans un gabarit de R+2+attique et se situe rue Painlevé.
Construction de 63 logementsLyon 7e UTEI
  • UTEI_02.jpg
ANNÉE : Etudes en coursSitué dans le quartier Gerland de Lyon, ce projet de 63 logements s’organise le long d’une voie nouvelle assurant une liaison inter quartier.

La lecture de l’opération depuis le domaine public (rue Abraham Bloch et voie nouvelle) est de 3 bâtiments autonomes. Chacun de ces plots a un statut particulier :
- un bâtiment d’angle
- un bâtiment central
- un bâtiment raccord à la mitoyenneté.

Ces bâtiments viennent cadrer la vision sur le cœur d’îlot. Les hauteurs graphiques définies au PLU, limitent les gabarits à R+4, en somme, une échelle intermédiaire entre le R+1 (anciens bâtiments d’activités) et le R+8 (avenue Jean Jaurès).
Complexe de bureauxLyon 9ème (69)SACVL
  • complexe_bureau_02.jpg
ANNÉE : En coursL’étude urbaine vise à requalifier cette friche industrielle en un quartier résidenciel développant une mixité sociale (logt), générationnelle (EPHAD,résidence étudiant) et d’usage (bureaux).





Construction de 44 logementsBRON (69)Bouygues Immobilier
  • bron_02.jpg
ANNÉE : Etudes en coursLa parcelle se situe sur le secteur Gargarine-Brossolette à Bron. Elle est caractérisée par des typologies bâties différentes (pavillons, petits collectifs et grands ensembles) et un épannelage varié (du R1 au R+14). Le projet proposé par l’Atelier de la Passerelle est au croisement de ces différentes échelles. Le parti pris urbain a conduit à créer un bâtiment en « L » le long des voies.

Afin de diminuer son impact et de le rendre moins « massif », le projet se décompose en deux volumes bâtis :
- un linéaire longe l’avenue Pierre Brossolette
- l’autre en «L», fait face à la place Jean Moulin et s’ouvre en coeur d’îlot.
Ainsi, la césure créée par ces deux volumes permet de séquencer la façade Sud donnant sur la place Jean Moulin, et d’éclairer naturellement les circulations.
Construction de 32 logements et 4 locaux commerciauxCaluire (69) «Casemate»6eme Sens
  • Casemate_02.jpg
  • Casemate_03.jpg
ANNÉE : En coursActuellement, le site du projet est en pleine restructuration. L’Atelier de la Passerelle orchestre la construction de 6 immeubles de logements sur le secteur « Pasteur Caluire », totalisant ainsi plus de 250 logements, sur un périmètre d’environ 15 000 m2.

La volumétrie et les traitements de façade de cet immeuble sont en harmonie et résolument contemporains : volumes simples, emboitement, toitures terrasses, revêtement de façades par un enduit minéral.

Le principe d’organisation des logements impacte sur sa morphologie : dans la majorité des logements, l’espace extérieur est conçu dans un angle du bâti afin d’offrir deux orientations ainsi que de l’intimité vis-à-vis de l’espace public.

Les balcons d’angle sont protégés par des ensembles en verre alternant des pare-vues en lames verticales opalescents et des garde-corps.
Construction de 62 logementsLyon 7ème (69)SIER
  • bloch3.jpg
  • bloch4.jpg
ANNÉE : En coursSitué à un angle de rues, le projet se divise en 2 bâtiments de façon à ménager un vide conçu comme une cour ouverte en cœur d’îlot. Une dalle de liaison assure la continuité urbaine. Les commerces en pied d’immeuble complètent la mixité sociale.
Construction de 105 logementsBelleville (69)Diagonale
ANNÉE : En coursTrois rues entourent ce projet
et ont conduit à trois traitements urbains :
- traitement de fond de place
- traitement de front de rue
- traitement de cœur d’îlot.
Construction de 110 logementsLyon 6ème (69)COGEDIM GEO.DE
  • Oree_01.jpg
  • Oree_02.jpg
  • Oree_03.jpg
ANNÉE : En coursLe parti pris urbain consistant à créer des césures et des fractionnements du bâti a permis d’aménager des vues entre chaque bâtiment . La dimension végétale du projet efface quant à lui le contexte minéral environnant.
L’ilot est « Ouvert ».
Construction de 64 logementsZac de la Duchère (69)SIER - SERL
  • duchere_big_02.jpg
  • duchere_big_03.jpg
  • duchere_big_04.jpg
  • duchere_big_05.jpg
ANNÉE : Lauréat du concours étude en cours 2012Le projet a été conçu sur la base de 2 bâtiments distincs déclinant le modèle d’habitat collinaire. Le projet offre de vastes espaces de terrasses superposées. L’accent a été mis sur les aspects environnementaux, en privilégiant l’ensoleillement des logements, par une double orientation quasiment systématique.
Logements et commercesVénissieux (69)SIER
ANNÉE : Lauréat du concours sans suiteLa continuité du bâti du projet est nuancée par le jeu des volumes, l’alternance des rythmes verticaux et horizontaux des ouvertures en façades, les coursives et les jardins suspendus.
Construction de 69 logements dont 41 sociaux et un commerce1888 - Caluire (69)6ème SENS Immobilier - OPAC DU RHONE 69
  • 1888_detail.jpg
ANNÉE : En coursCette opération est issue d’un projet d’ensemble de réaménagement urbain du quartier (Opac du Rhône) Caluire / Pasteur mis en place par le Grand Lyon et la ville de caluire. La réflexion globale porte sur la définition de deux masses baties en limites de référence liberant un coeur d’ilot paysagé.
Green cascadeLyon 3èmeALTAREA COGEDIM
  • Rue_Charial_02.jpg
  • Rue_Charial_03.jpg
  • Rue_Charial_04.jpg
  • Rue_Charial_05.jpg
  • Rue_Charial_06.jpg
ANNÉE : 2011L’îlot revisité.
Le projet rassemble 100 logements sur une grande parcelle de 4 000 m2 dans le troisième arrondissement de Lyon. Elle occupe la partie nord d’un îlot urbain de type faubourg, caractérisé par des architectures hétérogènes par leurs programmes, leurs formes, leurs épannelages ou la date de leurs constructions.

L’opération prend la place de l’ancienne usine Keller-Dorian (1895-1928-1960) démolie, fabrique de petite métallurgie pour la gravure sur métaux, destinés en particulier aux rouleaux nécessaires à l’impression des tissus.

Le projet propose, à l’observation des règlements d’urbanisme, une nouvelle écriture de l’îlot, qui, par une alternance de pleins et de vides réussit à maintenir un front urbain sur rues tout en préservant un cœur paysagé visible et traversant. Cet important programme est réparti dans cinq bâtiments de petite taille, installés dans un jardin en cascade. L’architecture sobre et unitaire s’accorde avec l’ambiance douce et harmonieuse des espaces extérieurs.

Reportages :
sur ArchiDaily
sur ARQUA
sur Le courrier de l’architecte
Construction de 28 logementsLYON (69)Bouygues Immobilier
  • Cyrano_02.jpg
ANNÉE : 2014Situé dans le 3e arrondissement de Lyon, le terrain bénéficie d’un contexte urbain particulier. En effet, la présence de la voie verte du tramway, doublée d’une voie à mode doux, confère au quartier une atmosphère verdoyante renforcée par la présence du Parc Bazin situé de l’autre côté de la voie.

L’implantation du bâti respecte l’esprit du zonage URM : la fragmentation volumique permet des vues traversantes depuis l’impasse Morel vers le jardin. A l’inverse, depuis la voie verte, les éléments bâtis se répartissent derrière un premier plan constitué d’arbres de hautes tiges qui filtrent la lumière.

Les bâtiments de l’impasse Morel sont conçus sous forme de plots. Les logements sont répartis autour de la circulation centrale et proposent un maximum de logements à double orientation.
Ces logements bénéficient de loggias fermées par des éléments vitrés pivotants. Au Sud, les logements profitent tous de larges terrasses protégées du soleil par des lames verticales.
Construction de 61 logements, dont 37 sociaux «Rive verte»Caluire et Cuire (69)Bouwfonds Marignan
  • Rive_verte_02.jpg
  • Rive_verte_03.jpg
ANNÉE : 2014Actuellement, le site du projet est en pleine restructuration. L’Atelier de la Passerelle orchestre la construction de 6 immeubles de logements sur le secteur « Pasteur Caluire », totalisant ainsi plus de 250 logements, sur un périmètre d’environ 15 000 m2.

L'îlot propose une ouverture en coeur d'îlot, permettant de développer la thématique de l'îlot ouvert. C'est donc bien le vide central, composé en jardin qui constitue le lien unitaire et identitaire, support à la mixité des propositions envisagées.
D'un point de vue conceptuel, l'îlot Sud a fait l'objet d'une réflexion d'ensemble sur le plan de sa composition urbaine et des principes morphologiques. Pour éviter l'effet de masse d'une opération importante (130 logements sur l'ensemble de l'îlot Sud), il est proposé, autour d'un espace central, une fragmentation en 2 corps de bâtiments correspondant aux programmes de chaque promoteur.
Chacun de ces 2 corps de bâtiment fait l'objet d'une re-décomposition en 3 corps bâtis séparés par des césures supports aux paliers d'étage et circulation verticale.
Ce vocabulaire commun entre les 2 opérations offre un rythme permettant l'appréhension d'une échelle humaine plus en rapport à la contextualité.
Îlot 35A - La DuchèreZac de la DuchèreSerl - Bmb Imterval
  • duchhotel2.jpg
  • duchhotel3.jpg
  • duchhotel4.jpg
ANNÉE : 2011Ce projet consiste à proposer une forme urbaine affirmée dans sa perception lointaine et adoucie et nuancée dans sa perception rapprochée. Le travail de composition de la façade et de ses couleurs propose des perceptions spatiales et temporelles variées dans une démarche environnementale basée sur l’intégration urbaine, l’orientation Nord/sud, l’isolation thermique, la protection solaire et la pérennité des matériaux.
GVBLyon 7ème (69)Nexity et Vinci
  • gvb-01.jpg
  • gvb-02.jpg
  • gvb-03.jpg
  • gvb-04.jpg
  • gvb-05.jpg
ANNÉE : 2011Cette opération de logement s'inscrit dans le cadre d'un projet de requalification d'un ancien site industriel.
Une étude urbaine a défini au préalable les orientations d'aménagement.
Deux ailes clairement différenciées dans leurs programations se bâtisent le long des voies.
REQUALIFICATION ET EXTENSION DU GYMNASE «PIERRE FOLLIET»Bourgoin Jallieu (38)Ville de Bourgoin Jallieu
  • pierre_02.jpg
  • pierre_03.jpg
  • pierre_04.jpg
  • pierre_05.jpg
ANNÉE : 2011Ce projet consiste en la restructuration et l’extension du gymnase de pré bénit. Les volumes d’extension prévus au sud de l’existant accueillent les activités d’escalade, de musculation et d’arts martiaux.
Etude de faisabilitéPoleymieux au mont d’or (69)
ANNÉE : 2011Faisabilité d’implantation d’un programme d’une dizaine de logements

mixtes au sein du hameau de l’Ancienne Eglise à Poleymieux au Mont

d’Or.

Il s’agit d’une commune située à une vingtaine de minutes de Lyon, qui

bénéficie d’un cadre de campagne préservé de l’étalement pavillonnaire.

La richesse de Poleymieux réside dans cette dualité entre monde rural

et agglomération lyonnaise.

La future opération doit prendre la mesure de cette richesse et veiller

à sa préservation.
Construction de 28 logementsMions (69)ERILIA
ANNÉE : 2011La forme en T du bâti permet aux logements de bénéficier d’une double orientation ou d’être traversants. La division du pignon diminue quant à lui l’importance du bâti sur la rue J-J. Rousseau.



Logements La Duchère Îlot 21Zac de la DuchèreOPAC du Rhône
ANNÉE : 2011Le parti urbain consiste à répartir, le long d’un axe de composition, les trois sous-ensembles bâtis. Cet axe prend la forme d’un cheminement piéton donnant
accès à l’ensemble des logements.
Il est un espace de résidencialisation.
Etude de cadrage urbainDécines-Charpieu (69)
ANNÉE : 2010-2011Décines est une commune de la seconde couronne Nord Est de l’agglomération lyonnaise. Victime d’une urbanisation rapide, la commune souffre d’un développement fragmenté.
La présente étude a permis de mener une réfléxion globale sur le renforcement de la centralité. La revitalisation du centre bourg s’articule
autour de 3 axes principaux :
- Renforcement des centralités commerciales et administratives
- Développement de l’offre résidentielle sur le centre permettant de
conforter la structure urbaine existante.
- Affirmation d’une image urbaine centrale des espaces publics tout en
restant à l’échelle de la commune : création d’un mail piéton au profil
séquencé.
Etude de cadrage urbainNeuville sur Saône (69)
ANNÉE : 2010-2011Définir un schéma de cadrage urbain visant à dresser l’évolution du tissu urbain.

En effet, Neuville sur Saône, forte d’une attractivité grandissante au coeur de l’agglomération lyonnaise se doit de réadapter son territoire aux usages et besoins actuels.
Etude urbaine : le quartier Saint-JeanVilleurbanne
ANNÉE : 2010-2011L’étude porte sur le quartier Saint-Jean à Villeurbanne. Coupé du reste de la commune par le boulevard périphérique et le Canal de Jonage, le quartier assume mal cette position «extra boulevard». Une opération d’une soixantaine de logements y est programmée. Celle-ci bénéficie d’une position unique située sur une parcelle en front de Canal. Cette opération doit être capable d’amorcer une véritable dynamique ambitieuse et d’interroger l’identité paysagère de l’ensemble du bord de canal. L’étude consiste donc en la réalisation d’un document cadre permettant d’accompagner le projet.
Restructuration IUFMLyon 4ème (69)Conseil Général du Rhône
  • IUFM 2.jpg
  • 3.jpg
  • 4.jpg
  • 5.jpg
  • 6.jpg
  • 7.jpg
ANNÉE : 2009Nous développons la logique d’un clos considérant que cette médiathèque en constitue une limite contemporaine, matérialisée par un jeu de strates bâties entre lesquelles s’interposent des raies de lumière naturelle.
Salle de sport Sain BelSain Bel (69)Com. de com. de l’Arbresle
  • sainbel-2.png
ANNÉE : 2009Inscrit dans la zone des « Grands Champs », le gymnase s’ouvre au paysage caractéristique des Monts du lyonnais. Sa toiture se soulève pour offrir une vue panoramique.



Complexe sportifMarcy l'Étoile (69)Ville de Marcy l'Étoile
  • marcy-01.jpg
ANNÉE : 2010Des voiles en béton se glissent entre les mouvements du terrain en dessinant les espaces du complexe sportif. Une couverture en structure légère abrite les spectateurs.
SHON : 684m2
Extension Parc des sportsLimonest (69)Ville de Limonest
  • parc_des_sports_02.jpg
ANNÉE : 2006Le Parc des Sports réalisé en 1996 fait l’objet d’une extension pour les activités gymniques.Celle ci s’agrège au bâti existant et s’ouvre sur un sous bois filtrant lumière et vue.
Extension services pénitentiairesLyon 9ème (69)DRSP LYON
  • service_penitentiaire_02.jpg
ANNÉE : 2007Cette petite extension, que l’on devine à peine depuis l’espace public se met en retrait de l’alignement de sorte à ne pas rompre la composition symétrique du bâtiment principal.
Gymnase Mado BonnetLyon 8 (69)
  • mado-bonnet-nuit-big-coul.jpg
  • mado-bonnet-int-big-coul.jpg
ANNÉE : 2008Le Gymnase Mado Bonnet porte le nom d'une célèbre Capitaine de l'équipe de basket féminin de Lyon.






Il est donc avant tout dédié au basket féminin de Lyon mais aussi aux établissements d'enseignements et aux associations.Il peut accueillir jusqu'à 1000 spectateurs.






Le gymnase, plein comme un œuf pointe le bout de son nez sur l’Avenue Paul Santy. Les 1500 spectateurs sont invités à traverser le parvis, le hall et à gravier les escaliers avant de prendre place sur les gradins.
Collège Simone VeilChâtillon d’Azergues (69)Conseil Général du Rhône
ANNÉE : 2004Ce nouveau collège met en scène un cadrage sur la vallée, avec, en point de mire, la tour du château de C. d’Azergues. Deux ailes sont reliées par un hall, dans une composition rythmée, en harmonie avec les courbes redondantes du site.
Gymnase U. de La DouaVilleurbanne (69) SIUAPS
  • gymnase_doua_02.jpg
  • la-doua-03.jpg
ANNÉE : 2004Cette halle des sports propose, en réponse à un programme économe, une architecture compacte, rigoureuse, fonctionnelle. Au sud, un système de peigne, tamise la lumière, au nord l’activité sportive s’affiche depuis le boulevard urbain.
Maison des associationsBrindas (69)Ville de Brindas
  • brindas-01.jpg
  • brindas-02.jpg
  • brindas-03.jpg
ANNÉE : 2006Le bâtiment entièrement réalisé en ossature bois s’inscrit dans une démarche de haute qualité environnementale. Les espaces extérieurs dédiés aux associations s’organisent autour d’un jardin commun.
Salle d'activités culturelleMoëlan sur merVille de Moëlan-sur-mer
  • moelan-02.jpg
  • moelan-03.jpg
ANNÉE : 2003SHON : 4784m2
Salle de sportBrignais
  • brignais-02.jpg
  • brignais-03.jpg
ANNÉE :
Halle des Sports U. La BuireLyon 8ème (69)Université Claude Bernard
  • hall_buire_02.jpg
ANNÉE : 2003L’économie du projet conditionne l’architecture. Un dialogue s’établit entre une grosse boîte de type industrielle (gymnase), et une petite boîte en bois, décollé du sol (logement du gardien).
Construction de bureauxTechnopôle Brest Iroise (29)Société TNI
  • tni-bis-big-coul.jpg
  • tni-bis-bis-big-coul.jpg
ANNÉE : 1996SHON : 500m2
Collège Marcel PagnolPierre-Bénite (69)Conseil Général du Rhône
ANNÉE : 2000Les moments forts de vie scolaire sont décomposés en trois temps matérialisés par trois volumes distincts. Cette fragmentation volumique permet d’implanter les masses bâties autour des plantations existantes.
Salle de gymnastiqueLyon 7ème (69)Ville de Lyon
  • gym lyon7.jpg
  • aerobic lyon7.jpg
ANNÉE : 2000Ce bâtiment assure le « marquage » d’un carrefour  majeur de l’agglomération Lyonnaise sur la rue du Sauveur, la façade urbaine est calme et dans la continuité volumique de la rue. Sur le carrefour, la façade présente le caractère public et associatif du projet.
Restaurant scolaireLyon 5ème (69)
ANNÉE : 1992Ce projet est le lien entre deux éléments bâtis existants et propose pour cela une transition douce entre les logements caractéristiques de la montée du Gourguillon (Vieux Lyon) et l’imposante bâtisse du lycée Saint-Just (5ème).



Restaurant scolaire Jean PerrinLyonLycée Jean Perrin
  • jean-perrin-bis-big-coul.jpg
ANNÉE : 1993SHON : 1020m2
Réhabilitation d’un séminaireSte Foy-lès-Lyon (69)Les pères Maristes
ANNÉE : 1996SHON : 1600m2